Facebook
Logo Champagne Decotte Augé
SAVOIR-FAIRE

Les vendanges

Les vendanges

Les vendanges

Les cueilleurs sélectionnent avec soin les plus belles grappes que l’on mènera jusqu’aux pressoirs situés à proximité du domaine.

Le pressurage

Le pressurage

Le pressurage

Sitôt cueillies, les grappes de raisins sont acheminées vers le vendangeoir où se trouvent les pressoirs. Le raisin y est pressuré cru par cru, le jus s'écoule dans des cuves, on laisse ensuite le jus décanter, c'est le débourbage en même temps on pratique un sulfitage du moût c'est-à-dire du jus de raisin, le sulfitage consiste à ajouter de l'anhydride sulfureux, pour protéger le vin de l'oxydation au contact de l'air et pour faciliter la décantation, puis on souffre le moût de pompage ' les bourbes ' et l'écume restent au fond du belon.

La cuverie

La cuverie

La cuverie

Des ferments sélectionnés sont ajoutés à ces moûts et vont provoquer la première fermentation durant une semaine à dix jours, sous l'action de ces ferments, le sucre se transforme en alcool, tout en provoquant un dégagement des gaz carbonique

L'assemblage

L'assemblage

L'assemblage

Nos vins seront analysés, commentés, critiqués, à raison d’un échantillon par séance. Ces séances vont permettre de déterminer les caractéristiques aromatiques et organoleptiques de chaque vin. Les assemblages de chaque cuvée seront ensuite déterminés.

Le dégorgement

Le dégorgement

Le tirage

Afin de rendre le vin effervescent, on provoque une deuxième fermentation alcoolique en bouteilles en incorporant au vin d’assemblage des ferments : c’est la caractéristique de la méthode traditionnelle champenoise.

La prise de mousse

La prise de mousse

La prise de mousse

Suite à l'étape du tirage et grâce à plusieurs mois en cave, les vins vont devenir effervescents. Ce phénomère se nomme "la prise de mousse".

Le remuage

Le remuage

Le remuage

Séparés de leurs lies constituées des dépots de levures, descendre vers le goulot les lies.

Le dosage

Le dosage

Le dégorgement et dosage

Pour éliminer définitivement le dépôt, le col de la bouteille est plongé dans un bain de saumure ou de glycol dont la température avoisine -30° on décapsule ensuite la bouteille éjectant ainsi le dépôt grace à la pression de 6kg acquise lors de la prise de mousse.La perte de vin est remplacée par la liqueur de dosage, dont la contenance du sucre donnera naissance à différentes catégories de champagne.

L'habillage

L'habillage

L'habillage

La bouteille ainsi terminée va être lavée, séchée et repartir en cave pour un minimum de 2 mois afin d'assurer un mélange parfait de la liqueur avec le vin. Les bouteilles seront habillées, conditionnées, prêtes à être expédiées et commercialisées dans la France, l'Allemagne, la Grande Bretagne, le Maroc ect...